FRENCH POETRY

Elégie de la solitude

Creation Category: 

   

 

 

 

 

d’où venait ce navire

 

dans la lumière du matin

 

trésor en mer du parfum

 

d’autrefois

 

 

 

  

sans aucun doute

il était une fois que du bonheur

dans l’archipel farouche de mon voyage 

 

d’où venait ce navire

sur les eaux sereines de la mer

sans s’arrêter

sans attiser 

 

 

 

 

ailleurs commence

 

autour de cette solitude

 

 

tendre comme l'oubli

Creation Category: 





laissez les voyelles nous envahir
comme une ville étrange
où habitent seulement les ombres

peut-on aller plus loin
jusqu’à l’ivresse

toutes les choses se tournent sur elles-mêmes

le rêve ne pourra jamais quitter ce monde
notre dernier voyage au septième ciel Azraël

laissez l’oubli nous envahir
tendre comme la mort

des ombres déchirent des ombres II

Creation Category: 

 

 

il y a des silences en silence

dans toutes les sens oubliés

en contresens

au bord du printemps tatoué

depuis longtemps

 

il y a encore

des rues dans les ruelles

sans échafaudage

mes pensées

dans une tasse de thé

illusoire

 

des ombres déchirent des ombres

derrière ton visage

clair-obscur monochrome

vernissage de l’amour

sans espoir

 

des ombres déchirent des ombres

Creation Category: 




 





peut-être avons-nous échangé
quelques regards et c’est tout

mes rues inoubliables
se détachent incessamment

feuilles d’érable
laissent l'équinoxe d'automne en deuil
des ombres déchirent des ombres
tout près
dans l’église de l’âme

les cygnes d’or adviennent
dans la plupart des mots en novembre
de plus en plus nombreux
sereinement

il y a des silences en silence
tout s’enfuit en pleurant de rage
bien loin d’ici.


La blanche porte

Creation Category: 

 
 Photobucket 

 Le rêve, gravure, détail

© Marina Nicolaev

 



le champ de désirs
commence immédiatement
derrière cette porte si blanche
et transparente des mots

regarde encore
mon âme de verre sous le déluge
ce mauvais temps de cygnes noirs après le cyclone
devant les ports fanés
entre les eaux de l’oubli

c’est une peinture étrange en deuil
attendant les traces d’une seule tendresse
signe pétrifié pour toujours dans ma peau
cri blanc
inconnu
ta solitude



le 8 sept. 2007

sables mouvants

Creation Category: 


Don’t Talk to Strangers

 



si les dunes bougent comme des oiseaux blessés
l’écho fleurira la tendresse des bois en hiver
en plein cœur du désert le sphinx pleure sans voix
ses âmes perdues à travers le temps

me retrouvai-je un jour quelque part
où les vivants ne pardonnent pas
les eaux profondes restent muettes de solitude

comme le sommeil d’une goutte d’eau
mon âme étrange vient se loger dans une autre
miroir de sable
perdant ses miracles

le son du tambour veille
ce fleuve d’oubli ouvrant à l’éclat de lune
les livres anciens des métamorphoses

j’étais derrière la réalité de la Révélation
quand on part, on laisse tout
moi, le dernier marchand de sable

 

 

le 11  janvier 2008

 

Voyage du sable

Creation Category: 


 
c'est un voyage à l'autre bout du monde
dans l'insouciance d'un naufrage prévu

 
l'autre fin de mots dans ce manoir du vent
était entendu la plupart du temps
 
immergeons-nous
en y regardant de plus près
dans les méandres inconnus
au creux de nos âmes
fusain éphémère pour un son si doux
la sagesse
 
toiles du sable
murs transparents fragiles
de la solitude
comme ce faible silence autour du silence
entre la terre et le ciel

attention à la vie
en descendant d'amour
 
souris-moi pour ce dernier jour
même si ce n'est pas tout écrit 

 

 

le 22 novembre 2008

 

Pages

Subscribe to RSS - FRENCH POETRY