FRENCH POETRY

tout simplement

Creation Category: 





de quel mot s’agit-il?
ne me demande jamais
d’entrer dans la cité des aveugles
pour bâtir la maison éclatée de ton cœur

mes assonances habitent encore
les murs de fleurs
aux sons du printemps

je dévoile lourdement
les bruits de l’amaritude
sur ses derniers roseaux
tout simplement







le 28 mars 2007

L'exil intérieur

Creation Category: 

 




 Photobucket 
 
©2007, Marina Nicolaev
 




il gardait les yeux fermés
rêvant d'autres jours jamais vécus
j’ai tant eu besoin de temps
pour mélanger ensemble
ses nombreux visages
rencontrés dans tous ces coins du monde
où il ne se trouve plus

il ne s’agit là que d’une seule blessure
qui malignement est restée en moi
comme l'unique labyrinthe des cieux

j’entends encore parfois sa voix
en regardant les témoignages des saisons
-châteaux éphémères -
tout en bâtant la déportation
des bruits assourdissants du cœur

dans ces jardins secrets
pousse encore mon amour
larme de silence
dans un rosier japonais.






le 11 septembre 2007

Le temps des adieux

Creation Category: 


 Photobucket 
©2007, Marina Nicolaev 




je me souviens de toi
graffiteur du soleil qui oublia
ces murs amers
tombant des matins indésirables

la mer reste toujours entre nous
derrière cet exil détaillé
faim d’espace liquide insaisissable
telle la forme maligne d’un étrange bonheur
comme ton départ
parmi les nuages flottants
vagues inachevées

je suis arrivée trop tard
pour cette haine sauvage
d’un lion âgé dans sa tristesse.

 

 




le 14 septembre 2007

tant qu'il y aura des ailes

Creation Category: 










enfin je connais
la face cachée de la seconde
tandis que j’étais derrière lui
quand j’ai connu la perte d'un proche
tandis qu’il y a une autre guerre
vouloir - être - ensemble

ni haine ni pardon entre nous
jamais la banalisation du mal


seulement
le temps et ses ailes

la mémoire des témoins au-dessous des dunes de sable avant l’aube
hors de l’échelle comme les porteurs d’eau dans le désert
rêvant des fleurs de la solitude d’une apprentie sans âge

tu as besoin d'un seul mot d’amour par jour pour vivre mieux
me disait-il parfois


tant qu’il y aura des ailes






le 11 décembre 2007

La peau du désert

Creation Category: 


 






les rues d’antan ont des ailes
se retournent parmi nous
lentement
leurs traces de neige noircie
et mes larmes

elles résident
dans le souvenir d’autrefois
- insouciant détail
chargé d'hiéroglyphes -

la plupart des anges qui vivent sur l’eau
toujours
à l’aube volent en triangle
contre le mauvais temps


comme après tout leur passé
dont ils ne se souviennent plus

leurs rumeurs fleurissaient un peu en automne

oh, mon cœur perdu
j’ai tant griffonné
une plumasserie d'or
en embrassant
la peau du désert

 

 

Croquis de l'absence

Creation Category: 

  
  

 

ma façon de voir les choses inécrites
la solitude des arbres envahit notre existence de papillon

j'aime parfois sentir ses ailes ouvertes derrière lui
les toucher furtivement
ses pensées sont abandonnées au fleuve de l'oubli

il vit encore comme une seule lettre d'or tombée
dans l'ouverture de l'émerveillant
avant un fort bruissement d'aile
vers la libération
mon âme laisse les choses survenir
comme le bref cri de celui
qui s'est absenté longtemps

écoute la symphonie d'une superbe paire d'ailes
mon seul croquis de l'absence

Dédicace

Creation Category: 


  


Voilà une rue que j'aime
un voyage inachevé comme une illusion
sens oublié d'une forme
de la réalité autour de moi-même
simple assemblage de contrastes

pour un plus de sensualité sonore
ce dimanche de l'âme

très éloignée sous un déluge de voyelles

la transparence demeure l'écho
où mes promesses éclatent encore

le mouvement des images impromptues

Voilà une ville que j'aime


 

La ville qui voulait être une île

Creation Category: 

tous feux éteints
ces rues nous conduisent
vers le bas vers le noir
toujours plus bas les rues battent la mesure
dans une sphère de vertige
les pas de l'heure hurlant la danse
de cette ville à consonne manquante
qui voulait être une île
sans références
mais elle n'est qu'une ville
à peine une v'île
une presque v'île

Pages

Subscribe to RSS - FRENCH POETRY